Qu’est-ce qu’un CMS headless open source ?

CMS headless open source
Noter cet article

Dans le monde du développement web, un nouveau concept a émergé ces dernières années : le CMS headless open source. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Comment fonctionne un CMS headless open source ? Et quel sont les avantages d’utiliser cette approche par rapport à un CMS traditionnel ? Dans cet article, nous allons tout vous expliquer !

Définition d’un CMS headless open source

Tout d’abord, définissons les termes importants :

  • CMS : Content Management System, ou Système de Gestion de Contenu. C’est une plateforme qui permet de gérer facilement le contenu d’un site web.
  • Headless : « Sans tête » en français. Cela signifie que le CMS est séparé de l’interface frontend du site web.
  • Open source : Le code source du CMS est open source, c’est-à-dire librement accessible et modifiable.

Concrètement, un CMS headless open source est un CMS dont le code source est open source et dont le backend (la partie administration du contenu) est séparé du frontend (la partie visible par les visiteurs du site).

Le CMS headless open source ne gère que le contenu, pas l’affichage. L’affichage est déporté côté frontend, généralement via une application JavaScript développée indépendamment.

Lire aussi : WordPress headless opusdomus et CMS : guide complet.

Comment fonctionne l’architecture d’un CMS headless ?

L’architecture d’un CMS headless repose sur une séparation entre le frontend et le backend :

  • Le backend contient la base de données avec tout le contenu du site, ainsi que l’interface d’administration permettant de gérer ce contenu.
  • Le frontend récupère le contenu via des API et se charge de le mettre en forme pour l’afficher aux visiteurs du site.

Le CMS headless joue le rôle de backend et expose le contenu via des API REST ou GraphQL. Le frontend consomme ces API pour récupérer les données et les afficher comme il le souhaite.

Cette architecture découplée offre une grande liberté dans le choix des technologies frontend. On peut par exemple utiliser :

  • Un site web avec un framework JavaScript comme React, Vue.js ou Angular
  • Une application mobile avec React Native
  • Des écrans connectés, etc.

Le frontend n’est plus contraint par les limitations techniques du CMS. Il communique simplement via API pour récupérer les données dont il a besoin.

Quels sont les avantages d’un CMS headless open source ?

Utiliser un CMS headless open source présente de nombreux avantages :

Flexibilité

La séparation frontend/backend permet de changer une partie de la stack technologique sans impact sur l’autre partie. On peut par exemple changer facilement le framework JavaScript du frontend sans toucher au CMS.

Performance

Le frontend étant indépendant, il peut utiliser les technologies les plus récentes pour proposer des expériences utilisateur ultra-rapides.

Omnicanal

On peut décliner le frontend pour créer des applications mobiles, des écrans connectés, des assistants vocaux, etc. en réutilisant les mêmes contenus.

Agilité

Les équipes frontend et backend peuvent travailler en parallèle sur le même projet en toute autonomie.

Open source

L’open source garantit transparence du code, sécurité, facilité d’extension et pérennité. Les CMS open source ont une large communauté de contributeurs.

Coût

Les CMS open source sont gratuits et permettent d’éviter le lock-in avec des solutions propriétaires onéreuses.

Quels sont les CMS headless open source populaires ?

Il existe de nombreux CMS headless open source populaires, en voici quelques-uns :

Strapi

  • CMS headless open source créé avec Node.js
  • Interface d’administration moderne
  • API REST ou GraphQL
  • Grande flexibilité de configuration
  • Plugin ecosystem

Directus

  • Également basé sur Node.js
  • Stockage des contenus dans PostgreSQL
  • Panneau d’administration simple et épuré
  • Permissions granulaires
  • Extensions et intégrations

Sanity

  • Spécialisé dans le contenu structuré
  • Modèle de contenu flexible
  • Puissant éditeur de contenu enrichi
  • API GraphQL rapides 
  • Grand choix d’intégrations

Cockpit

  • CMS headless léger en pur JavaScript
  • Interface utilisateur épurée
  • Extensible via des modules
  • Intégrations prêtes à l’emploi
  • Communauté active

Ghost

  • Spécialisé pour la création de blogs
  • Moteur de blog performant
  • Excellente expérience de rédaction
  • Thèmes variés
  • API GraphQL ou REST

Autres options

D’autres options de CMS headless open source incluent Contentful, KeystoneJS, GraphCMS ou encore WordPress en configuration headless. Le choix est vaste !

Quels sont les cas d’usage d’un CMS headless ?

Un CMS headless open source est idéal pour :

  • Les sites web à fort trafic nécessitant des performances optimales
  • Les applications mobiles, pour partager le contenu sur mobile iOS et Android
  • Les projets avec une équipe frontend et une équipe backend séparées
  • La distribution de contenu sur des canaux multiples (web, mobile, IoT)
  • Les sites ecommerce avec une interface utilisateur riche
  • La migration progressive d’un site existant vers de nouvelles technologies
  • La création d’APIs exploitées par des services tiers ou en interne

Conclusion

Pour résumer, un CMS headless open source est une plateforme de gestion de contenu moderne dont le code source est ouvert. Il expose les contenus via des API que le frontend consume pour créer des expériences digitales rapides et flexibles sur le canal de son choix.

De nombreuses options open source comme Strapi, Directus ou Sanity permettent de mettre en place une architecture headless performante et évolutive à moindre coût.

Adopter cette approche découplée offre de nombreux avantages en termes de flexibilité, performance, omnicanalité et agilité dans le développement web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *